21 mars 2017

Présidentielle débat TF1 : et le vainqueur est...


Je ne regarde jamais les débats électoraux à la télé. Un cirque médiatique frustrant où l’on n’apprend jamais rien. Par contre, je regarde les commentaires qui suivent. Ceux-là, même à leur propagande défendante, finissent toujours par donner la température finale, celle que ressentira le téléspectateur-lambda pour se faire son opinion...

Suite sur Chroniques du Yéti

Le journaliste indépendant Gaspard Glanz menacé de mort par des policiers

© Marin Driguez, Taranis News
Gaspard Glanz fait partie de l’équipe de Taranis News, un journal indépendant engagé spécialisé dans les reportages vidéos des mobilisations sociales. Il a ainsi particulièrement suivi les mobilisations contre la loi-travail, les actions dans la ZAD de Notre Dame des Landes ainsi que les mobilisations de soutiens aux migrants, que ce soit à Calais ou Vintimille. Journaliste de terrain, ses reportages couvrant des manifestations où la répression policière était très importante a rapidement fait de Taranis News un média alternatif de référence dans la couverture des manifs. Cependant, filmer les violences policières n’est pas de tout repos, et le journaliste est systématiquement harcelé en manifestation...
Lire la suite sur Révolution Permanente 

Voir aussi sur Taranis news :

AVALANCHE DE MENACES DE MORT DEPUIS UNE PAGE FACEBOOK PRO-POLICE 

4 mars 2017

Défendre le vivant ou défendre la civilisation ?

À propos de savoir ce que l’on veut (par Nicolas Casaux)


Le 21 février 2017, le site web Reporterre a publié une tribune qu’Hervé Kempf (le fondateur du site, ancien journaliste du Monde) m’avait proposé d’écrire, qui traitait de la promotion et du développement des énergies soi-disant « renouvelables ». J’y présentais, en 6 points principaux, et plus ou moins détaillés — en une version largement tronquée, d’environ 5000 signes, ainsi qu’ils l’exigeaient, tandis que la version complète était publiée sur notre site — en quoi leur déploiement pose problème, et ne résout pas la crise écologique qu’il contribue à aggraver. 


Cyril Dion, fondateur des Colibris, et réalisateur du film documentaire « Demain », était censé me répondre dans une tribune publiée le lendemain. 

Malheureusement, son texte ne répondait pas au mien, ni aux 6 points que je soulevais — à l’exception d’un seul, loin d’être le plus important. Décevant mais pas étonnant. 

J’ai demandé un droit de réponse, qui m’a été accordé. Seulement, parce que ma réponse ne tient pas en 5000 signes et parce que je crois qu’il est absurde d’obéir aux restrictions qui se basent sur la présomption selon laquelle les gens ne lisent pas les articles trop longs, et parce que la problématique mérite plus de profondeur qu’un argumentaire superficiel (façon ONU, avec son guide « à l’attention des paresseux qui veulent sauver la planète »), et parce que je voulais être libre d’écrire ce que je pense, je préfère la publier ici, sur le site de notre collectif. 


Lire sur LE PARTAGE

Mexique : les villages s’arment pour survivre


Face à des autorités corrompues, violentes et infiltrées par le narcotrafic, les Mexicains s’organisent. Reportage dans les Etats du Guerrero et d’Oaxaca où les communautés indigènes luttent pour conserver leurs terres et leur dignité.

Lire sur Mémoire des luttes

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes



Alors que l’État cartographie les cours d’eau du pays, la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, a mobilisé ses troupes pour en faire déclasser le maximum. Enjeu : échapper aux règles sur la lutte contre la pollution. Deuxième volet de l’enquête de Reporterre.


Cet article est le deuxième de l’enquête que Reporterre consacre à la définition de la carte de France des cours d’eau. Vous pouvez lire, ou relire, le premier ici : « Quand le gouvernement et la FNSEA redessinent la carte des cours d’eau ».

26 février 2017

L'âge de la viande


Quel âge avait l'animal dont nous nous sommes régalés ? Réponse ci-dessous.




Mickey 3d - Sebolavy (Clip officiel)   

 ,

21 février 2017

Adama et Théo au cœur de la présidentielle


Contre ceux qui pensent que quelques abribus cassés mettent en péril l’élection présidentielle, il faut affirmer qu’il est salutaire pour notre avenir commun de prendre enfin au sérieux la souffrance et la colère de nos enfants oubliés. Devant les vraies violences qui nous rongent et qui nous menacent, la rupture dont nous avons besoin n’est pas programmatique mais démocratique.

Quel soulagement de voir enfin de la presse faire sa une sur les drames subis pas Adama et Théo en plein marasme démocratique et électoral. Pense-t-on vraiment que ces drames auraient été à ce point considérés dans les débats publics..

Suite sur le blog d'Alain Bertho
         

Le calvaire des cochons à l’abattoir de Houdan avec Guillaume Meurice


L214 a enquêté à l’abattoir de Houdan dans les Yvelines. Les images tournées fin 2016 montrent des employés qui s’acharnent sur des cochons pour les faire avancer dans la rampe qui les mènera au dispositif de gazage. Chocs électriques et coups sont portés avec violence sur les animaux parfois jusqu’à les sonner. Les cochons qui se trouvent bloqués dans les couloirs inadaptés sont décoincés à coup d’aiguillons appliqués sur les yeux. Quant aux services vétérinaires, ils ont failli à leur mission de contrôle.
Les animaux ont désespérément besoin de nous. Ne les oublions plus, agissons pour eux.


Plus d'info sur L214

L’OTAN accuse la Russie de «fake news» tout en criant, hystérique, à la Troisième Guerre mondiale


Les médias des pays de l'OTAN décrivent la Russie comme présentant une menace d’invasion imminente de l’Europe et créent une hystérique atmosphere de guerre mondiale. Le journaliste Finian Cunningham revient sur cet endoctrinement médiatique.  

Lire sur RT                                

16 février 2017

Trash Land by José Ferreira


Imaginez-vous, enfant du XXIè siècle, accoutumé au glamour, à la sur-brillance et au désirable, soudainement confronté au tiers-monde, à sa misère, ses odeurs et, pour nous, drogués de la post-modernité, à son inconcevable effectivité. Et bien, à peu de choses près, voila ce qu’a vécu le jeune photographe portugais José Ferreira lors de son périple au Mozambique. A quelques foulées de l’aéroport national de Maputo, il découvre la décharge d’Huléne, un vaste territoire où gravite un microcosme composé de parias, d’exclus, d’êtres privés de tout. Abasourdi, choqué par la violence de la scène ou des émanations, il agrippe, dans une convulsion réflexe, son appareil. Un témoignage, intitulé « Trash Land », qu’il nous livre aujourd’hui et qui, malgré l’éclat du papier glacé ou de nos écrans super-pixelisés, bouscule tout individu doté d’encore un minimum d’intérêt pour autrui.

 

14 février 2017

La cruauté qui vient


Vendredi, alors qu’il neige ou presque à Paris, sous le pont, porte de la Chapelle, la mairie fait installer de grosses pierres. Ainsi les personnes sans refuge ne pourront plus s’allonger, s’allonger les uns contre les autres, pour se tenir un peu chaud, sous ce pauvre abri qu’est le pont. Même pas un pont. Même pas les corps contre les corps. Des pierres au lieu des corps.

Les mots tuent. Les mots tuent mais avant ça ils sont tués.
J’ai écrit ça pour commencer, j’étais tellement perturbée, empêchée, muette, étranglée...

 

 

blogger templates