20 avril 2010

Bolkestein en bas de chez moi !

Par Superno (publié sue Altermonde-sans-frontières)

Devant chez moi, il y a un pré. Dans lequel broutent à la belle saison des vaches. Des charolaises, dont les conditions de vie feraient pâlir d’envie la plupart de leurs congénères. Seule concession à la “modernité”, une ligne à haute tension, là-haut tout au fond.
Et justement, un beau matin, il y a quelques mois, un nouveau pylône électrique est posé dans le pré. Puis, un peu plus tard, des gens s’activent autour, le relèvent. Enfin, un ballet de bagnoles blanches, d’ouvriers, qui installent des fils. Ils sont toujours là, d’ailleurs. Au cours de mes promenades dans le secteur, j’avise une de ces bagnoles : pas banale. Un espèce de Pick-up japonais, de marque Mitsubishi. Pas un de ces 4x4 germaniques destiné à flatter l’ego de bourges suffisants et asseoir leur supériorité sociale sur le manant. Non, un vrai 4x4 rustique, aux roues crottées, fait pour travailler. Et surtout, immatriculé en Espagne.
Au fil des jours, j’en croise d’autres.
Jusqu’à ce que je trouve le nid, un soir par hasard en passant devant l’hôtel du Technopôle : plus d’une dizaine de ces engins en rang d’oignons. Je m’approche pour trouver un signe distinctif, et bingo ! Un discret logo sur le flanc : “SEMI”.
SEMI comme “Sociedad Española de Montajes Industriales”. (...)

 

blogger templates