18 décembre 2008

Gare de Gourdon: la répression


message reçu par courriel:

"Le président et le vice président de l'association "Ensemble pour la défense des gares de Gourdon et Souillac " sont convoqués au Tribunal de Grande Instance de Cahors le 15 janvier à 8h30 pour "entrave à la circulation des trains." et ce à 2 dates précisées. Il s'agit de faire un exemple et de faire peur.... Nous manifesterons à Gourdon vendredi 19 déc et en signe de solidarité avec le vice président (conduit à Cahors après avoir été entendu de 9h00 à 13h00, il a été menotté avant d'être présenté au Procureur) nous nous attacherons les poignets avec des cordes. Entraveuses, entraveurs de tous poils, unissez vous !!"

Le monde va décidément à l'envers pour que ce pays en arrive à réprimer l'action citoyenne en faveur du "bien commun".
A tenter une corrélation avec l'ahurissante mise en cause des inculpés de Tarnac, on en viendrait à se demander qui sont les vrais saboteurs (?), sinon les mêmes qui oeuvrent à réprimer les mouvements associatifs et liquider froidement nos services publics.
Entravons!

 

blogger templates