1 mai 2007

Une Autre Voix Juive appelle à voter contre Sarkozy

Une Autre Voix Juive , né d’un manifeste
[ 1150 signatures NDLR, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Une_autre_voix_juive ]
rassemblant des Français juifs
ou d’origine juive de différentes sensibilités qui soutiennent les
idéaux de démocratie, de liberté, d’universalité des droits humains et
des droits des peuples, ne peut que s’inquiéter de la situation créée
par les résultats du premier tour.

Le candidat de la droite, Nicolas Sarkozy, n’a cessé au cours de sa
campagne de reprendre à son compte des thèmes de l’extrême droite,
amalgamant immigration et atteinte à l’identité nationale, rappelant
des thèses eugéniques. Il prolongeait en ce sens une attitude déjà
largement expérimentée au cours de son passage au ministère de
l’intérieur : proposition de ficher les enfants dès trois ans,
verrouillage de la législation sur l’entrée et le séjour des
étrangers, multiplication des expulsions, délit de solidarité…

Disant et faisant cela, Nicolas Sarkozy entretient un terreau propice
aux exactions antisémites et racistes, comme les récentes dégradations
de tombes juives et musulmanes. Nicolas Sarkozy ne rassemble pas,
comme il voudrait le faire croire, mais divise profondément la société
française, sape les fondements de la démocratie et de la citoyenneté,
auxquels le manifeste d’UAVJ rappelait son attachement.

Concernant la résolution du conflit israélo-palestinien, avec deux
états aux frontières sûres et reconnues, l’Etat israélien et l’Etat
palestinien, UAVJ s’inquiète des gages donnés par
Nicolas Sarkozy à la politique du gouvernement Bush au Proche Orient,
de son alignement sur la politique du gouvernement israélien : « c’est
un grand espoir pour la paix » avait-il dit de Sharon en décembre
2004, lors d’un voyage en Israël, sans aucune rencontre avec les
dirigeants palestiniens. Cette attitude, si elle devient la politique
officielle de la France, ne peut que retarder la résolution du conflit
et est donc contraire, de fait, aux intérêts du peuple israélien, et
de tous les peuples du Proche-Orient. Elle ne peut que prolonger les
conséquences néfastes de ce conflit en
France et dans le monde.

UAVJ, reçue à sa demande par les responsables des principaux grands
partis (PCF, PS, UDF) et le Président de l’Assemblée Nationale, ne l’a
pas été par N.Sarkozy, Président de l'UMP, malgré des demandes
répétées, signe que ce dernier se soucie fort peu de la diversité des
courants d’opinion existants parmi les citoyens français juifs et
préfère s’en remettre au seul CRIF.

UAVJ appelle donc, quel que soit le candidat choisi par chacun au premier tour, à faire barrage à Sarkozy, et à mettre dans l’urne, le
6 mai, un bulletin Ségolène ROYAL .

Une autre voix juive, le 27 avril 2007

 

blogger templates