3 février 2009

Déni du suffrage universel













Il y a un an, malgré le Non des Français du 29 Mai 2005, le Parlement réuni en Congrès à Versailles a adopté définitivement lundi 4 Février 2008, par 560 voix contre 181 le projet de loi qui modifie la Constitution afin de permettre sans consultation populaire, la ratification du traité européen de Lisbonne.

Venus de tous les coins de l'hexagone, quelques milliers de manifestants encerclés par les forces de l'ordre ont tenté de faire entendre leur indignation contre cette incroyable atteinte à la démocratie et de mettre en garde les députés sur les menaces que fait peser cet accord vis à vis de l'avenir économique et social du pays.

 

blogger templates