24 août 2012

Nucléaire : les fissures françaises sont meilleures que les belges !



Observatoire du nucléaire | Revue de presse 17 au 23 août 2012 (extrait) | Par Stéphane Lhomme | Vendredi 17 août

Dépêche AFP : http://bit.ly/NK1vLq  
Dialectique ASN : http://bit.ly/QJln0t  

 

En 1990, une remarquable fiction russe nommée « Raspad » illustrait, avec un humour slave décapant, la décomposition du système soviétique sur fond de catastrophe de Tchernobyl. Vous pouvez la voir ici... en russe non sous-titré (!) : http://bit.ly/O8KDAK  . Si vous avancez le curseur à 1h13, vous verrez des manifestants qui se battent... pour aller à Tchernobyl, et d'autres qui brandissent des banderoles assurant que « Les radiations soviétiques sont les meilleures du monde »...

Et bien sachez que les « responsables » du nucléaire français sont tout aussi risibles : alors que les révélations se multiplient concernant les fissures des cuves de nombreux réacteurs nucléaires dans le monde et en France (cf http://bit.ly/PlrJXA ), l'Autorité de sûreté française (ASN) nous apprend que les fissures des réacteurs français sont les meilleures du monde, du moins meilleures que celles détectées en Belgique et qui concernent une dizaine de pays jusqu'en Argentine.

Pourtant, lorsque le président de l'ASN partira à la retraite en novembre, des concerts de louanges s'élèveront pour le glorifier... dans le but d'accréditer la « parfaite sûreté nucléaire en France ». C'est d'ailleurs déjà le cas (cf une véritable hagiographie dans La Croix : http://bit.ly/TWu2Rc ). Le 14 juillet, M. André-Claude Lacoste a été « élevé » au grade de commandeur de la légion d'honneur par le nouveau pouvoir politique. Les fissures sont bien gardées...


 

blogger templates