1 juin 2008

Bolivia: le délit de la rébellion indigène par Jubenal Quispe

Rebelión- 1/06/2008

traduit par danielle bleitrach
La Bolivie aujourd’hui, vit sous la plus cruelle et effrayante dictature xénophobe des patrons blessés dans leur orgueil dément. Si vous ne l’avez pas déjà vue, observez cette video.
http://es.youtube.com/watch?v=5RXUkPrYHcE&feature=related..

Ces faits sont advenus le 24 mai à Sucre, capitale de la Bolivie et creuset du métissage Bolivien.
Qui croyait que le racisme ignorant n’était plus qu’un amer souvenir en Bolivie se trompait. La bolivie de la « blanquitud » (1) , céée et gouvernée par les patrons, a été et est essentiellement anti-indienne. En 1825, les patrons fondèrent la République de Bolivie dans la Maison de la Liberté de la cité de Sucre en excluant et soumettant les peuples indigènes. Quasiment deux siècles après, la semaine passée, en face de cette même Maison mythique, devant les cameras de la TV, ils ont flagellé les frères indigènes révoltés. Ce fut un acte macabre qui symbolise l’essence ethnodévorante de la Bolivie officielle de la blanquitude.

lire la suite de l'article

 

blogger templates