1 juin 2008

Quand les pays frères serrent les coudes

Bush a subi une défaite en Bolivie, mais ne renonce pas. Par Jean Araud

Titre original : Bolivie après la tempête: pour Mister Bush & Cie, la double leçon bolivienne et bolivarienne

Le 11 avril 2002, éclate au Vénézuéla un coup d´état organisé par l´oligarchie et orchestré par Washington. Le président Chavez est arrêté puis emprisonné mais le peuple réclame en masse sa restitution et 47 heures plus tard, il se réinstalle sur la chaise présidentielle.

Les oligarques fuient comme des lapins et Washington remballe discrètement ses tireurs d´élites et officiers d´ambassade ayant paradé avec les putschistes. Durant ces 47 heures, le monde dit « démocratique » n’a pas bronché, hormis le porte-parole de Washington et celui de Madrid qui reconnaissent immédiatement le président usurpateur qui s´était autoproclamé.

En mai 2008, l´oligarchie bolivienne, bien sûr elle aussi orchestrée par Washington, tente un coup similaire en Bolivie… mais elle oublie que les temps ont changé.
lire la suite...

 

blogger templates