11 janvier 2008

Mini traite : Lettre ouverte au CNR

Salut à toustes

Dans sa newsletter d'hier 10 janvier, le site http://www.29mai.eu publie une lettre ouverte au CNR. Les initiateurs de l'action en justice contre l'Etat Français aupres de la CEDH au sujet de l'absence de referendum concernant la ratification du mini traite, denoncent l'attitude du CNR, par rapport a leur demarche.

Prenez connaissance de cette lettre ouverte ci dessous

De plus, ils informent ce matin de la censure exercee aupres de la publication de cette lettre ouverte sur les differents forums regionaux du site du CNR http://www.nousvoulonsunreferendum.eu/

Personnellement, je trouve intolerable que le CNR n'est pas relaye officiellement l'initiative de la plainte a la CEDH a ses 62000 petitionnaires, j'y vois là une mefiance des appareils et orgas politiques face a une demarche CITOYENNE et spontanee, non organisee par des apparatchiks.

Nous construisons un mouvement politique qui veut essayer de recreer autre chose dans son type de fonctionnement que la vieille soupe dans les vieux pots des appareils classiques.
De ce point de vue, si nous sommes coherents et sinceres nous devrions tous individuellement soutenir cette lettre ouverte qui dans ce qu'elle denonce pointe les memes attitudes dedaigneuses que celles eprouvees aussi par tous les electrons libres durant la campagne de José Bové

La soutenir c'est continuer à diffuser cette lettre ouverte massivement et en particulier sur le site du CNR par le biais du forum afin que le CNR apporte des explications sur sa position car jusqu'ici il n'en a donne aucune, et d'autre part c'est aussi pour ceux qui le veulent s'inscrire dans la demarche du site www.29mai.eu en portant plainte contre l'etat français comme l'ont deja fait 750 citoyens en se passant des directives donnees par une quelconque organisation

Soit nous commes coherents, soit nous ne le sommes pas

Val

------------------------

Newsletter N°15 de 29mai.eu :
Lettre ouverte au CNR

target="_blank">http://www.29mai.eu/index.php?option=com_content&task=view&id=102&Itemid=111

10-01-2008
Depuis le 13 novembre, nous avons contacté à de très nombreuses reprises, les
responsables du Conseil National pour un Référendum(CNR), qui regroupe plusieurs
organisations politiques en faveur d’un référendum sur le traité modificatif
européen.

Lors de la réunion du 21 décembre dernier, à laquelle je me suis rendu à Paris, il
ne m’a pas été donné la possibilité d’exposer notre action, alors même que mon
intervention était prévue à l’ordre du jour. J’ai pris la parole une première fois,
mais il m’a été dit qu’il fallait que j’attende la fin de la discussion sur le
premier point à l’ordre du jour.
La réunion a duré deux heures et demie pendant lesquelles les divers représentants
se sont accordés sur le fait que la bataille politique au Congrès serait perdue. À
la fin de cette discussion, lorsque j’ai repris la parole, les représentants se sont
tout simplement levés et sont partis ! Lorsque je les ai interpellés,Pierre Khalfa
de Solidaires, m’a répondu qu’il m’avait déjà entendu lors de mon intervention de 5
minutes, au meeting unitaire du 6 décembre dernier à Montpellier.

Ils sont donc sortis de la salle… Sans explications ! Ils n’ont pas voulu entendre
ce que j’avais à dire : A croire soit que nous sommes quantité négligeable, ou que
leur décision était déjà prise.

Ce jour là, il a été évoqué la date du 3janvier pour une nouvelle réunion, pendant
laquelle nous escomptions bien, cette fois-ci, nous faire entendre, Pour cela, nous
avons envoyé à TOUS les représentants du CNR, un mail extrêmement précis, leur
demandant de nous re_layer_ auprès des pétitionnaires et de prendre position
officiellement sur notre action.

Que penser du fonctionnement interne du CNR lorsque l’on sait que certaines
personnes, critiques par rapport à sa position et susceptibles d’appuyer notre
action, n’ont pas été informées de la date dela dernière réunion du 3 janvier et
n’ont donc pas pu s’y rendre ? Que penser également du fait que nous n’avons à ce
jour, aucune réponse, malgré nos demandes répétées ? Ainsi, nous n’avons jamais pu
défendre notre projet.

Force nous est de constater que le CNR a délibérément décidé de nous ignorer et
refuse de re_layer_ notre initiative auprès des 62 000 pétitionnaires.

---------------

Censure sur les forums de nousvoulonunreferendum.eu
De: "Newsletter de 29mai.eu"
Date: Jeu 10 janvier 2008 23:35

Bonsoir,

Comme suite à la newsletter que vous avez reçu cet après-midi, Guillaume et moi avons décidé de publier sur les forums (dans chacun des départements) de nousvouslonsunreferendum cette newsletter, afin d'interpeler publiquement les responsables. Surprise, à 23 heures, l'intégralité de nos messages ont été effacé et nos adresses IP bannies. Nous n'avons donc pas le droit d'exprimer d'opinion. Pourtant, comme vous pouvez le constater, notre lettre ouverte n'avait aucun caractère insultant ou diffamatoire. Ce sont des informations que les pétitionnaires devraient connaitre.

Nous vous invitons à exiger des explications de la part du CNR sur sa position par rapport à la plainte devant la CEDH.

Supprimer une lettre ouverte n'est pas y répondre.

Nous vous invitons également à copier coller cette lettre ouverte sur leurs forums afin que le plus grand nombre soit informé de l'existence de la plainte collective.

Cordialement,

Guillaume et Francis
Initiateurs de l'action en justice

source: alterdigue

 

blogger templates