4 mai 2012

72 associations japonaises lancent l'alerte

ACRO - mercredi 2 mai 2012

• 72 associations japonaises ont lancé un appel au gouvernement japonais et à l'ONU pour qu'il y ait une prise en compte internationale du danger que représente la piscine du réacteur n°4. Si un nouveau séisme endommageait cette piscine, la plus chargée du site, et que l'eau s'échappe, le refroidissement ne serait plus assuré. S'en suivrait une fusion d'une quantité phénoménale de matières radioactives non protégées par une enceinte de confinement et donc une pollution encore plus massive que Tchernobyl et Fukushima.


 http://www.acro.eu.org 
 
 Via Etienne Servant

 

blogger templates