9 janvier 2012

Dictionnaire factuel des citoyens indignés


 
Par Mokhtar LAKEHAL | dico des indignés


Certes les médias nous montrent souvent des citoyens indignés qui n’arrivent pas à mettre les mots justes sur leurs maux. Et dans la masse des indignés réunis sur une place publique symbolique, on retrouve des militants aguerris à toutes les luttes, à côté d’un grand nombre de jeunes révoltés, poussés par des ressentiments diffus. Mais les élites politiques et intellectuelles des pays opulents ont tort de sous-estimer ces mouvements, comme les dictateurs arabes et leurs soutiens occidentaux n’avaient compris que trop tardivement, qu’ils avaient eu tort de mépriser les peuples arabes, en croyant que leurs polices secrètes pouvaient  bien les renseigner sur l’état de l’opinion et leurs miliciens pouvaient faire régner éternellement l’injustice par la terreur.

Ce dictionnaire factuel présente 150 faits, situations, comportements, actions, réactions, …, et la perception qu’en font les citoyens indignés. Depuis le début de la crise – le divorce entre « le pays réel » et « le pays légal » –, ces citoyens ont plus d’un motif d’indignation, mais tous les indignés ne savent pas mettre les bons mots sur leurs vrais maux, qu’ils soient de Casablanca ou de Madrid, de New York ou de Moscou, de Paris ou de Londres, de Durban ou de Tokyo. Aujourd’hui nous avons deux catégories d’indignés, ceux qui se rassemblent sur les places publiques symboliques pour exprimer leur désaccord avec le « pays officiel » et ceux qui attendent que leurs voisins, amis, collègues, confrères, s’indignent à leur place, par procuration, pour se sentir soulagés.

L’indignation est une composante de la liberté du citoyen lésé et abusé par les élites de son pays. Tout rassemblement d’indignés rappelle à ces élites, par l’endroit symbolique qu’ils occupent, que ces hommes et femmes réunis, subissant fréquemment les charges de la police, ont répondu à un appel pour exercer pleinement et entièrement leur citoyenneté.


1. Le citoyen doit s’indigner de certains usages que font des deniers publics les gouvernements et les élus.

2. Le citoyen doit s’indigner de l’usage qu’ils font, en partie, de la confiance qu’il leur a accordée.

3. Le citoyen doit s’indigner de l’image qu’ils montrent aux peuples et nations du monde.

4. Le citoyen doit s’indigner du fait que l’hypocrisie et le cynisme font d’une activité noble (la politique), une activité dépréciée par des élites politiques indignes de gouverner les nations.

5. Le citoyen doit s’indigner de la fuite en avant du pouvoir politique qui ne sait que produire chaque année plus de lois et règlements sans arriver à éradiquer les causes des crimes et délits en augmentation.

6. Le citoyen doit s’indigner du comportement inacceptable des policiers dans de nombreuses circonstances, particulièrement contre les jeunes et les populations des quartiers pauvres.

7. Le citoyen doit s’indigner des liens tissés par le gouvernement de son pays, avec les dictateurs et tyrans, entretenus au nom des intérêts économiques nationaux au mépris des règles de justice.

8. Le citoyen doit s’indigner de la violation systématique des règles éthiques et morales dans son pays.

9. Le citoyen doit s’indigner de la promotion de « pseudo-libertés » qui servent de diversion afin d’empêcher les peuples d’exiger le respect des libertés fondamentales.

10. Le citoyen doit s’indigner de l’égoïsme des riches et de l’indifférence des institutions à l’égard de la misère des peuples pauvres.

11. Le citoyen doit s’indigner de l’indignation sélective des élites politiques et intellectuelles de son pays face aux drames et injustices dans le monde.

12. Le citoyen doit s’indigner du refus de réagir vigoureusement ensemble à la dégradation avancée de l’environnement physique et bactériologique de notre planète.

13. Le citoyen doit s’indigner du désordre moral sciemment entretenu par la prolifération volontaire de certaines productions culturelles décadentes servant à abrutir les classes populaires sans moyens d’auto-défense intellectuelle.

14. Le citoyen doit s’indigner des choix de société conçus pour que le futile (gaspillage) prenne la place de l’utile (nécessaire), en miroitant la perspective d’un bonheur éternel au consommateur.

15. Le citoyen doit s’indigner devant le harcèlement que font subir, aux plus vulnérables, les marchands et leurs auxiliaires (publicitaires, banquiers, assureurs) pour les inciter à consommer toujours plus.

16. Le citoyen doit s’indigner des choix de société sciemment établis pour protéger des intérêts particuliers, tout en œuvrant pour détourner l’attention des citoyens des problèmes inhérents à ces choix.

17. Le citoyen doit s’indigner du contenu des programmes éducatifs qui produisent en masse, parmi les enfants des classes populaires et moyennes, des citoyens intellectuellement désarmés ne pouvant jamais réfléchir seuls sans l’aide de « la voix» des medias, plus particulièrement celle de la télévision.

18. Le citoyen doit s’indigner du détournement des consciences, transformant certains citoyens en simples chambres d’échos aux slogans conçus par les «intellectuels escrocs » et les «intellectuels faussaires».


 
Mokhtar Lakehal (Mokhtar Lakehal Bouhadi Amar) est un économiste universitaire algérien indépendant vivant en France depuis 1974, qui a travaillé sur la socioéconomie de la ressource humaine, l'économie du développement, la protection sociale, les systèmes et structures économiques, l'entreprise et les enjeux de la mondialisation, l'économie des pays du Maghreb, la méthodologie des sciences économiques et sociales. Il a enseigné à l’Université de Paris III Sorbonne Nouvelle, l’Université de Paris IV Sorbonne, l’UPEC (Université Paris-Est Créteil, Paris XII), au CNFPT Ile de France, à Sciences-Po Paris, ainsi que dans d’autres établissements d’enseignement supérieur. Il a publié cinq dictionnaires et une cinquantaine de travaux et d’ouvrages d’économie, de sociologie, d’histoire et de politique, et a collaboré dans des revues et journaux français et étrangers où il a publié près d’une centaine d’articles.



 

blogger templates