10 janvier 2012

le courage contre la censure de Fukushima

Yukio Hayakawa : le courage contre la censure de Fukushima
 
Depuis le début de la crise de Fukushima, de nombreux scientifiques, spécialisés dans le nucléaire ou non, se sont positionnés quant à l’attitude à avoir face à la catastrophe et ses conséquences. 
Après presque 10 mois depuis le début des tragiques évènements nous pouvons le dire : la gestion de la crise tant par tepco que par le gouvernement japonais a été aussi catastrophique que la situation elle-même : la désinformation, la censure, les camouflages et mensonges ne sont plus à prouver. 
Qu’ils soient japonais ou étrangers, avec le gouvernement ou avec les victimes, la tension permanente concernant cette situation est palpable sur le plan mondial, car suscitant systématiquement polémiques, approbations ou consternement. On a beaucoup entendu parler des déclarations de scientifiques ou de politiques de l’archipel sur la situation sanitaire, parfois irréalistes et pleine de déni. 
 
En France aussi, nous avons eu droit à ceux qui minimisent Fukushima. La confiance des japonais mais aussi des citoyens du monde s’est retrouvée fissurée face à la malhonnêteté et à l’irresponsabilité des dirigeants qui n’ont, après tant de temps toujours pas pris la peine d’évacuer la population dans les zones les plus menacée dans le tôhoku, et, pire encore on parle de la levée du périmètre de la zone d’exclusion des 20-30 Km à Fukushima
 
Dans ce contexte effarant d’absurdité, notre attention s’est portée sur l’un de ceux qui a choisi d’aller à contre-courant de ces tendances. C’est en soutenant les victimes et futures victimes en diffusant des informations utiles, et en essayant de faire prendre conscience aux japonais de la gravité de la situation qu’il s’est fait remarquer : cet homme, c’est Yukio Hayakawa.
 

 

blogger templates