25 mars 2012

Mohammed Merah, l'ouvrage de la surface enregistreuse

L’ « œuvre » a procuré un embrasement médiatique éphémère.
Elle a puisé sa substance dans le matériau même de la vie ravie échappée des orifices d’un feu jailli de quelques mètres d’elle, le coup à bout portant.
Par quelque morceau que se prenne le récit, il en subsistera des fragments épars qui ne s’y colleront pas.
Comment rassembler en un même déroulement un séjour en Afghanistan et un passage par Tel Aviv ?
La crête teinte en rouge vif du jeune punk et client de boîte de nuit et l’immense Coran qui décore la chambre.
La plainte déposée par la mère d’un jeune voisin il y a quelques mois et la réputation d’un garçon doux et serviable. (...) lire la suite

 

blogger templates